1 hgKwtvqHmjqoLCD3PqyAUw

Open International de Karaté Mix

1 hgKwtvqHmjqoLCD3PqyAUw

Impacts 33, Section  Karaté Mix – Grappling, a participé ce samedi 15 juin 2019 à l’Open International de Karaté Mix à Paris.

C’est une compétition ouvertes à toutes les nationalités. Pour rappel, les règles du Karaté Mix sont celles du MMA à la française, c’est-à-dire, sans les frappes au sol. Coups de poings, de pieds, de genoux sont autorisés. Ensuite, vous pouvez lutter pour amener au sol et soumettre avec tous types de clés articulaires et étranglements.

La fédération a organisé trois compétition de Karaté Mix cette année et nous avons toujours été présent. En bonus, nous avons eu des combattants sur les podiums à chaque fois.

Pour cette dernière, nous avions 3 combattants inscrits à l’événement :

Cédric Coffi -66kg

Mouaad Laaraj -85kg

Alexandre Wanlin -78kg

Cédric s’est beaucoup entraîné pour cette compétition. Il a été très assidu et il a réellement progressé au cours de l’année. Il perd son premier combat sur une soumission contre un grappleur expérimenté. C’est dommage car il n’a pas pu s’exprimer et montrer le fruit de son entraînement. Il lui reste encore du travail sur son jeu au sol mais il en est conscient et il reviendra plus fort l’an prochain.

Mouaad, a.k.a, Coeur de Lion, nous a encore montré que son courage et sa volonté lui permettent de vaincre des adversaires plus techniques et expérimentés que lui. Mouaad s’entraîne depuis le mois de décembre 2018 chez Impacts, il a beaucoup de travail sur le plan technique mais ce n’est pas un complexe pour lui. Il va au combat, applique la stratégie et montre une volonté de fer pour en sortir vainqueur. Il gagne son premier combat aux points, puis le second avec une clé de bras. Il accède à la finale mais s’incline face à un compétiteur très expérimenté et ceinture marron de Jiujitsu Brésilien.

Alexandre, j’effectue ma 2e compétition de Karaté Mix. Après une 2e place en février au championnat de France, je suis bien décidé à monter sur la 1e marche du podium. Je gagne mon premier combat par soumission avec un triangle.

Le deuxième combat est beaucoup plus difficile. J’affronte un international colombien avec de l’expérience en MMA (3–0), du K-1 en Chine et des objectifs olympiques à Tokyo en 2020 en Karaté sportif. Il est plus rapide et plus vif que moi debout. Pas le choix, je dois l’attraper et l’amener au sol pour le fatiguer et le soumettre. Après un 1er round difficile, je réussis à mener le combat au sol avec plusieurs tentatives de soumissions depuis le dos. Victoire à la décision.

Enfin, j’arrive en finale contre un adversaire plus petit mais bien costaud. J’ai remarqué sa tendance à entrer en boxe pour amener le combat au sol. Je me concentre sur mon jeu avec des frappes directes au visage pour garder la distance et quelques coups de pieds pour le fatiguer. La stratégie fonctionne, je réussis également à attaquer une clé de bras à la fin du 1er round mais je me lance trop tard.

Le 2e round est également à mon avantage alors que mon adversaire ne lâche rien et continue d’avancer. Mes genoux au corps, mes coups de pieds au visage le touchent mais il est bon guerrier. Le combat finit au sol avec un contrôle en position montée.

Cette victoire en finale marque la fin d’une belle saison pour Impacts 33 au sein de la Fédération Française de Karaté.

Podium Senior -78kg

Un grand merci à Karim Shimi d’être venu nous aider pour coacher.

À bientôt sur les tapis.

Alexandre Wanlin

Toutes nos vidéos sont sur les réseaux sociaux :

https://www.instagram.com/impactsfight/

https://www.facebook.com/ImpactsFight/

PHOTO-2019-04-18-19-22-09

1er Open de Nouvelle Aquitaine de Grappling Fight

50 combats en une soirée dans la bonne humeur et la convivialité !

PHOTO-2019-04-18-19-22-09Kamilpasha Souleimanov avec la clé de bras qui lui permet de gagner la finale -84kg

C’est le bilan que nous pouvons faire de la 1e édition de l’Open de Nouvelle Aquitaine de Grappling Fight organisé par Impacts 33, la mairie de Mérignac, le Comité Français de Grappling et la Fédération Française de Lutte.

PHOTO-2019-04-18-19-21-23Patrick Bayemi de la mairie de Mérignac

Un bel événement sportif rassemblant une trentaine d’athlètes. Toutes les conditions ont été réunies pour le succès de cet événement. Des bénévoles disponibles, pour l’arbitrage, l’organisation et la buvette mais aussi des clubs, des athlètes et des entraîneurs qui sont les piliers de notre sport et de son développement.

PHOTO-2019-04-18-19-21-00Karim Shimi entraîneur Impacts 33 et arbitre avec Pierre Yves Ferrer, entraîneur d’ADAM
PHOTO-2019-04-18-19-22-07(1)Benjamin Naura, entraîneur Impacts33 et arbitre de l’événement

C’est toujours une épreuve de monter sur le tapis, le stress, le public et les vrais coups changent complétement le jeu par rapport au sparring à la salle. Bravo aux combattants d’y être allé !

Il est clair qu’on a encore beaucoup de travail en tant que coach, entraineurs et athlètes. Nous utilisons chaque compétition pour apprendre de nos erreurs et de nos points faibles pour progresser.

Dans l’ensemble, il y a eu de belles actions et de belles surprises.

PHOTO-2019-04-18-19-20-52

Voici un bref résumé des combats d’Impacts

Mouaad Laaraj effectue 4 combats. C’est sa 1e compétition. Il perd le 1er combat sur une erreur tactique, il accepte la lutte avec un adversaire plus expérimenté au sol. Durant les deux combats suivants, il écoute ses coachs et oriente le combat à son avantage avec son allonge et son courage dans les échanges. Il gagne deux adversaires de bon niveau puis il s’incline de très peu en petite finale après de beaux échanges.

PHOTO-2019-04-18-19-21-24Mouaad Laaraj et son coach Alexandre Wanlin

Raphael Ferbos effectue sa 4e compétition de la saison. C’est la 1e année où il s’entraîne et il faut reconnaître que Raphael ne recule jamais face au combat. Il perd un combat sur une erreur tactique également. Il mène la lutte, prend le dessus au sol mais tente une clé de cheville mal maîtrisée. Il se retrouve une grande partie du combat sur le dos. Il gagne, ensuite son 2e combat contre Christophe du club puis s’incline en finale. Son adversaire était meilleur techniquement mais Raphael n’a aucun regret à avoir. Il a compensé son manque d’expérience et de technique par une belle rage de vaincre qui a bien fait douter son adversaire sur la dernière minute du combat.

PHOTO-2019-04-18-19-21-32Raphaël Ferbos et son coach Bertrand MetautPHOTO-2019-04-18-19-21-29

Magomed Kaitmazov a.k.a Mouki effectue sa 1e compétition après seulement quelques mois de pratique. Il manque de technique mais il a clairement le bon état d’esprit pour la compétition. Il lutte bien pour compenser sa boxe et réussit à dominer son premier combat. Il perd ensuite les deux autres combats contre des adversaires expérimentés qui ne l’ont pas laissé s’approcher en lutte. Il y a du travail mais Mouki est également un jeune espoir d’Impacts33.

PHOTO-2019-04-19-12-17-21PHOTO-2019-04-19-12-17-37

Magomed Kaitmazov

Christophe Andriantavy est un « ancien » d’Impacts. Il s’entraîne au club depuis de nombreuses années mais son travail l’empêche d’être régulier. Nous saluons sa volonté d’aller au combat à 35 ans malgré sa condition physique et son manque d’entraînement.

Kevin Tourbadis est un athlète qui a rejoint Impacts 33 cette année. Il a déjà participé à une compétition de Karaté Mix et de Kung-fu Sanda. Kevin fait partie des combattants qui peuvent toujours nous surprendre en compétition. Cette fois, c’était un mauvais jour, il n’a pas réussi à entrer dans son combat.

Paco Portebos effectue sa 1e compétition. Il s’entraine depuis le début de l’année chez Impacts33 et il a vraiment le bon état d’esprit. Il est régulier et sérieux pendant les entrainements. Il aurait mérité un meilleur résultat. Malheureusement, il tombe au 1er tour contre le vainqueur du tournoi. Un combattant expérimenté qui a su prendre le dessus rapidement. Paco reviendra plus fort l’an prochain.

Kamilpasha Souleimanov a.k.a Kamil est un athlète qui est arrivé chez Impacts33 en début d’année avec son ami Mouki. Il est déjà bon judoka et surtout, il a vraiment l’esprit d’un guerrier. Il faut avouer que c’est plus simple d’entraîner et de coacher un athlète comme Kamil. Il possède déjà toutes les armes d’un combattant. Il est courageux, il sait entrer directement en mode combat, il s’adapte à son adversaire et surtout il écoute les consignes pendant les combats. Résultat, Kamil gagne son premier combat après une guerre difficile et il gagne la finale sur une clé de bras. Bravo !

Et de manière générale, nous observons que l’état d’esprit a joué un rôle essentiel pendant la compétition. Certains ont réussi à entrer directement dans les combats et ils se sont révélés sur les tapis. D’autres ont mis plus de temps à entrer dans le bon état d’esprit mais ont finalement pu s’exprimer avant la fin des combats. Et enfin, certains n’ont pas du tout réussi à déclencher le mode combat.

C’est là que la préparation mentale prend tout son sens dans notre sport et c’est important pour nous en tant qu’entraineur d’apprendre à connaître nos athlètes pour les aider à progresser.

Comme vous le savez, j’aime bien les histoires pour illustrer les idées. En voici une pour terminer ce debrief.

En Karaté, ils pratiquent un exercice qui s’appelle « Les portes du paradis » pendant les stages spéciaux.

C’est un hommage à un potier de l’ère Edo. Un potier et un samouraï ont une dispute dans un village et le samouraï défi en duel le potier. Il lui demande de le retrouver au lever du jour à l’entrée du village. Toute la nuit, le potier réfléchit à sa stratégie. Il ne sait pas manier le sabre et il sait que le samouraï doit normalement gagner ce duel. Au petit matin, après une nuit de réflexion, il décide d’aller au duel et d’affronter la mort avec honneur. (C’est un japonais…) Il décide de lever son sabre, et d’attaquer son cœur au moment où le samouraï va entrer sur lui. S’il doit mourir, il emportera le samouraï avec lui. Son engagement total dans son attaque, sans hésitation, surprend le samouraï qui se fait découper en deux.

Voilà les gars, merci à tous de faire partie de l’aventure d’Impacts33. Nous avons encore du chemin à parcourir, mais ce qui rend le voyage intéressant.

Bon repos à tous

Crédit Photos : Maeva Heiva
IMG-4598

Championnat de France de Karaté Mix

IMG-4598

Le dimanche 10 février 2019, notre équipe de compétiteurs a porté les couleurs d’Impacts 33 au Championnat de France de Karaté Mix (MMA français).

9 athlètes IMPACTS 33 débutants et confirmés ont participé à cet événement. Il faut préciser que cette année, il n’y avait pas de catégories de niveaux en Karaté Mix. Les combattants étaient répartis par âge (Junior, Senior ou Vétéran) et par poids. La prochaine saison, la fédération séparera les amateurs et les professionnels.

Par exemple, les seniors -78kg et -85kg étaient plus de 20 par catégorie. Ils ont dû effectuer 3 combats dans la matinée pour se qualifier en finale. Un marathon des arts martiaux modernes.

Cela n’a pas découragé notre équipe et chaque combattant a tout donné malgré quelques contre-performances liées au stress de la compétition devant un grand public.

Voici un résumé de la journée :

10 victoires en tout pour l’équipe.
Nous revenons avec 3 podiums et 3 médailles d’argent :

Olivier Nicolescu-Catargi — Junior -60kg finit 2e avec 2 combats, 1 victoire debout (abandon) et 1 défaite sur soumission. Olivier est l’exemple même du pratiquant qui se transcende en compétition. Il n’est pas souvent le plus fort à la salle, il est léger et ses partenaires sont souvent plus âgés. Mais le jour de la compétition, le stress a un effet positif sur lui. Il se sent bien, bouge bien sur le tapis et propose un jeu de boxe et de lutte très dynamique. Son adversaire est vite dépassé par les combinaisons de boxe d’Olivier. Il le touche plusieurs fois au visage jusqu’à l’abandon. En finale, Olivier mène tout le combat avec notre stratégie. Il l’use avec de nombreuses amenées au sol. Il mène largement aux points. Mais sur une erreur à la fin du 2e round, il laisse traîner sa tête sur le côté et son adversaire en profite pour le soumettre avec une guillotine.

Olivier

Nyametchy Loïck Diby — Senior -85kg finit 2e avec 4 combats. 3 victoires par soumission au 1er round. 2 minutes de combat environ pour accéder à la finale. Très belle application de la stratégie préparée à la salle. Il aspire ses adversaires pour qu’ils rentrent fort en boxe, il se baisse, passe sous les coups et les amène au sol. Et là, tout le travail au sol des dernières années se révèle et il soumet ses 3 premiers adversaires très rapidement. Il faut noter que Loick n’aime pas trop le sol à la base. C’est compétition a été une révélation de son potentiel. Malheureusement, il perd en finale sur décision contre un adversaire très solide.

Loick

Alexandre Wanlin — Senior -78kg. Je finis 2e avec 4 combats. 3 victoires. J’affronte un karatéka rugueux au premier tour. Je prends le dessus en lutte et au sol. Je gagne le 2e combat contre un autre karatéka très rapide que j’amène au sol pour le soumettre avec une clé de genou. J’affronte l’adversaire du 1er tour de Mickael en 1/2 finale : un combattant expérimenté. Nous menons une guerre de 6 minutes debout en lutte et au sol. J’accède à la finale après un long parcours. Je perds cette finale sur décision. Je commence bien le combat debout mais il m’amène plusieurs au fois au sol au 2e round. Je recompose pour prendre le dessus à chaque fois mais cela ne suffit pas. Les projections comptent plus de points. Nous apprenons le système d’arbitrage sur cette première saison également. Plus de 20 minutes de combat en tout. Je suis content de mon retour sur les tapis après 5 ans sans compétition.

Alex

Lucien Baros gagne 2 combats grâce sa stratégie de lutte/sol. Il perd en demi-finale contre le champion de France puis il perd la petite finale.

Kevin Troubadis gagne son premier combat haut la main mais s’incline au 2e tour.

Michael, Raphaël, Samuel et Pierre Louis perdent au premier tour. Ils mènent des combats intenses mais s’inclinent aux points ou par soumission.

IMG-4603

Beaucoup de progrès pour l’ensemble de l’équipe et encore du travail pour aller chercher les premières places des podiums.

Une belle première expérience du championnat de France de la discipline.

Impacts 33 fait une entrée en force dans la discipline du Karaté Mix (MMA français) en France.

Une dizaine de participants sur les deux compétitions nationales de l’année et 4 podiums au total.

Nous enchaînons le week en prochain avec le Championnat de Nouvelle Aquitaine de Kung-Fu Sanda.

À suivre…

Alexandre Wanlin

Logo Pancrace.Grappling.sanda

1ère Coupe de France de Karaté Mix pour Impacts 33

Le 2 décembre 2018, la section Arts Martiaux Mixtes d’Impacts 33 a participé au 4e événement national de l’histoire du Karaté Mix.

Le Karaté Mix est une discipline nouvelle en France. Elle a été créé il y a 1 an et demi par la fédération française de Karaté et son développement est mené par l’ancien combattant de MMA, Loic Marty.

Les règles sont simples !

  • Debout : Pieds poings avec KO autorisé
  • Au corps à corps : Lutte et coups de genoux aux corps autorisés
  • Au sol : Grappling mais pas de frappes.

Le Karaté Mix reprend l’esprit des arts martiaux japonais et du Budo

Il y a une vraie recherche par les combattants de l’esprit du samourai. Le but n’est pas de marqué des points mais de finaliser le combat.

D’ailleurs, le jeu au sol est limité dans le temps. S’il n’y a pas d’actions concrètes, l’artbitre relève le combat au bout de 10 secondes.

Un autre point fort du Karaté Mix, c’est la volonté de Loic Marty de montrer qu’il est possible de pratiquer les Arts Martiaux Mixtes en France, en amateur et dans un cadre sécurisé.

Pour cela, ils ont mis en place de nombreuses mesures afin de protéger l’intégrité des combattants :

  • 3 arbitres par surface de combat
  • De grandes surfaces de tatamis entourés de gros boudins gonflables pour éviter les blessures en sortie de surface
  • Et un staff médical important

Les résultats des combattants d’Impacts 33

Raphaël Ferbos combat en -18 ans. C’est son premier combat.

Bonne première expérience malgré sa disqualification pour coup trop appuyé au visage. Chez les -18 ans, les coups doivent être contrôlés au visage.

https://www.instagram.com/p/BrNfhwXoMha/

Mickael Ramond gagne son premier combat par soumission avec une variante du triangle que lui a appris son coach Bertrand Metaut

https://www.instagram.com/p/Bq6-5BnFsXE/

Puis il perd son second combat sur une clé de bras en croix.

Cédric Coffi devait combattre chez les -18 ans. Il a 17 ans le jour de compétition. Son anniversaire est le 31/12. Malheureusement, le réglement change et les officiels l’inscrivent en adulte.

Il réussit un tour de force. Pour son premier combat adulte, il gagne aux points à l’unanimité et avec la manière.

https://www.instagram.com/p/Bq6-jwjHzRr/

Il perd son second combat contre un grappler expérimenté qui le soumet sur une clé de bras.

À 37 ans, Daniel Folz gagne son premier combat après plusieurs échanges musclés. Il soumet son adversaire sur une clé de bras depuis un contrôle latéral. Malheureusement, son adversaire tente une sortie du côté opposée à la pression de Daniel et le bras casse. Malgré la victoire, il préfère se retirer de la compétition pour la journée.

https://www.instagram.com/p/Bq5IY57nlER/

Christophe Andriantavy effectue également son premier combat officiel en compétition. Il avait participé à un interclub l’an dernier où il avait pris beaucoup de coups au visage. Cette année, nous pouvons noter les progrès. Il a une très bonne garde et sa boxe a beaucoup progressé. Malheureusement, il perd sur un triangle. Nous continuons de nous entraîner dur pour l’aider à progresser aussi dans cette dimension pour les prochains événements.

Enfin, Jillali Zahri, le vétéran de notre section, a le courage de se lancer à 44 ans dans la compétition. Il réussit un bon premier combat avec une victoire par soumission.

Ce qui lui permet d’accéder à la finale des vétérans -93kg. Finale difficile contre un grappler expérimenté qui le soumet sur une clé de talon.

Il finit 2e de sa catégorie.

 Impacts Karaté mix2

Une belle journée de compétition qui a mis en avant la cohésion et le travail régulier de l’équipe.

Bravo à tous, c’était un vrai plaisir de vous coacher.

Vidéo sur : https://medium.com/@alexandrewanlin/1e-coupe-de-france-de-karat%C3%A9-mix-pour-impacts-33-b967f1c59508

Alexandre Wanlin

Logo Pancrace.Grappling.sanda

La Luta Livre en Force chez Impacts 33

Bertrand Luta

Le 2 décembre, Bertrand Metaut, élève de Nicolas Renier (NR FIGHT) et entraineur de Luta Livre/Grappling chez Impacts 33 depuis Septembre, a participé aux championnat de Nouvelle Aquitaine de Grappling No Gi. Il a représenté son style, la Luta Livre, et son club Impacts 33.

Il gagne tous ses combats et prend la première place du podium.

Une belle performance qui l’aide à se préparer pour les futures compétitions de la saison qui ne sont pas attendre.

En effet, le 15 décembre, Bertrand Metaut, Karim Shimi et Samuel Lauron partent à Saint Sébastien pour participer à l’Invictus. Une compétition sur une journée de grappling, MMA et multi-boxes.

Karim, Bertrand et Samuel participent aux combats de Grappling de l’événement.

Karim gagne ses deux premiers combats en -80kg avancé.

Puis il perd en demi-finale. Il finit avec une 3e place sur le podium.

https://www.instagram.com/p/BsNZGt1nI10/

Bertrand gagne ses 3 combats avec 3 soumissions et finit premier en -80kg avancé.

Il gagne la finale sur un joli triangle.

https://www.instagram.com/p/BsNZPbznMEu/

Samuel fait un beau premier combat mais perd au points.

https://www.instagram.com/p/BsNY7RKn-pm/

Un grand bravo à tous les trois.

Vidéos sur : https://medium.com/@alexandrewanlin/la-luta-livre-en-force-chez-impacts-33-c27ffb7e079e

Alexandre Wanlin

Groupe

Un nouveau Dojo pour une rentrée mémorable

Cette année, la section Impacts 33 – Pancrace/Grappling/Luta Livre/Fight Fitness Girls vient d’inaugurer le nouveau Dojo du Palais des Sports de Bordeaux. Cette nouvelle salle est située en plein centre-ville de Bordeaux.

Le Dojo est au rez-de-chaussée du parking Victor Hugo : 117 cours Victor Hugo, 33000 Bordeaux.

Pour le repérer, c’est facile, nous sommes en dessous de la voiture qui donne l’impression de tomber dans le vide.

milliat_1(1)Ce nouveau Dojo d’arts martiaux à Bordeaux est une formidable opportunité pour permettre aux bordelais du centre-ville de découvrir nos différentes disciplines :

  • Pancrace (Combat libre français)
  • Grappling No Gi (Sans kimono)
  • Luta Livre (méthode brésilienne de lutte au sol basée sur des mouvements simples et efficaces)
  • Grappling Fight (Combat libre amateur français)
  • Karaté Mix (Combat libre amateur français)
  • Kung Fu Sanda (Pieds poings et projections)
  • Fight Fitness Girls

Le grand avantage de ce Dojo d’arts martiaux bordelais est son emplacement dans le centre-ville. C’est très pratique pour tous les habitants de Bordeaux qui souhaitent se déplacer à vélo, à pieds ou en bus et tram. La ligne de Tram B s’arrête à 100m.

Sans compter le nombre de restaurants et bars autour du Dojo de Bordeaux où nous irons partager quelques moments de convivialité et de partage tout au long de l’année.

La saison 2018 / 2019

Cette année, Impacts 33 – Pancrace/Grappling/Luta Livre/Fight Fitness Girls vous propose une équipe expérimentée et complémentaire pour vous enseigner les arts martiaux à Bordeaux.

Bertrand (Luta Livre et Pancrace), Karim (Grappling et Pancrace), Alexandre (Pancrace et Sanda) et Ben (Grappling et Pancrace) vous proposent un programme d’entraînement complet et adapté à votre niveau et à vos objectifs.

Chaque pratiquant a des objectifs différents et c’est pour cela que chez Impacts 33, nous proposons un cours collectif mais, aussi, des exercices individualisés pour vous aider à progresser dans les meilleures conditions.

Le premier déplacement en équipe sera la coupe de France de Karaté Mix à Paris, le 2 décembre 2018. Une dizaine de compétiteurs bordelais feront le déplacement.

Lien Instagram : https://www.instagram.com/impactsfight/

Le lancement du Dojo d’arts martiaux de Bordeaux

C’est avec un grand plaisir que nous avons accueilli cette année les nouveaux et les anciens membres d’Impacts 33 – Pancrace/Grappling/Luta Livre/Fight Fitness Girls dans notre nouveau Dojo : Le gymnase Alice Milliat.

La saison commence très fort avec un groupe mixte et plein d’espoirs pour la saison sportive…

GroupePhoto du groupe Pancrace/Grappling/Luta Livre

cours filles(1)Photo du groupe Fight Fitness Girls – 100% Féminin / Sans contacts

Un grand bravo et un grand merci à vous tous.

C’est grâce à vous que nous pouvons avancer et faire connaître les arts martiaux à Bordeaux.

Sans oublier que chez IMPACTS 33, une cotisation donne accès à toutes les disciplines des quatre sections.

entrainement combat librte

Un nouvel élan pour le Pancrace/Grappling/Fight Fitness Girls

Fort d’une nouvelle équipe d’entraîneurs et d’une salle flambant neuve, la section Pancrace/Grappling/Fight Fitness Girls du Club Impacts 33 prend un nouvel élan.

La Saison 2017/2018 marque un tournant dans l’histoire de la section. En effet, c’est la dernière saison dans le gymnase Chauffour. Une salle dans laquelle nous avons tous partager des moments forts de partage et de passion.

Cette saison, nous avons assisté à un changement dans les attentes des adhérents. Compte tenu de la situation du MMA en France, la participation aux compétitions est toujours un sujet difficile. Pourtant, 2 combattants sont allés mettre en pratique leur entraînement en compétition.

Bertrand Metaut, spécialiste en Luta Livre et élève de Nicolas Renier a participé à plusieurs évènements nationaux. Il a notamment affronté le champion de la Snake Team, Yves Landu.

Et Loic Diby, a participé au KOC (Knock Out Championship) dans les règles du Pancrace.

Loic combattant 2  BErtrand

 

 

 

 

 

 

 

Mais c’est aussi une belle saison avec les cours Fight Fitness Girls (Exclusivement féminin) qui attire de plus en plus de monde. Nous comptons à ce jours 40 femmes qui s’investissent pour transpirer ensemble avec des cours alliant Cardio, Renforcement Musculaire et Souplesse.

FFG

FFG2

FFG1

La saison 2018/2019 s’annonce bien avec la reprise des compétitions dans toutes les disciplines liées au Combat Libre.

En effet, à défaut d’une légalisation du MMA en France, l’équipe d’Impacts 33 – Section Combat Libre décide de se lancer dans des compétitions aux règles proches de la discipline.

Plusieurs grands rendez-vous nous attendent :

  • Le championnat régional, national et une coupe de France en Grappling Fight (FF Lutte)
  • Le championnat régional et national en Sanda (FF Karaté)
  • Le championnat national et une coupe de France en Karaté Mix

L’objectif est de former une nouvelle génération de combattants et de les aider à prendre de l’expérience avec des compétitions amateurs. Pour atteindre ces objectifs, nous nous appuierons sur une équipe diplômée et complémentaire :

Bertrand Metaut – Spécialiste de Luta Livre et combattant en Pancrace

Karim Shimi – Spécialiste de Grappling et combattant en Pancrace

Alexandre Wanlin – Spécialiste en pieds poings et combattant en Sanda

Cette année, vos entraîneurs combattront pour représenter les couleurs du club :

  • Bertrand participera à différentes compétitions en Grappling No Gi.
  • Alexandre participera à plusieurs compétitions en Grappling Fight, Sanda et Karaté Mix.

Alors, n’hésitez plus, venez essayer … 1er cours d’essai gratuit !

C’est au Dojo du Palais des sports, Gymnase Alice Milliat, 117 cours Victor Hugo, à 5 min à pied du TRAM B Arrêt Musée d’Aquitaine.

 

 

 

jason 3

Jason victorieux face à David Baron

Jason a combattu ce Samedi 15 Février au 100% Fight contre David Baron, un combat accepté il y a une quinzaine de jours avec un poids intermédiaire. Le combat fut de superbe qualité Jason respectant parfaitement le gameplan face à un adversaire aussi expérimenté que solide. Jason remporte la victoire par décision unanime on peut lui dire bravo !

JASON MMA